Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Où en est l'Internet dans les entreprises selon l'INSEE ?

La plupart des sociétés d'au moins 10 personnes ont un accès à l'internet. Début 2011, 60 % déclaraient posséder une connexion mobile à haut débit à l'internet avec au moins une technologie 3G. Dans le même temps, les relations entre les sociétés et les autorités publiques via l'internet (e-administration) se sont généralisées.

La moitié des sociétés d'au moins 10 personnes utilise un système d'échange de données informatisé (EDI) pour envoyer et recevoir des messages appropriés à des traitements automatiques. Une société d'au moins 10 personnes sur dix a reçu des commandes via un site web et 5 % via des messages de type EDI. Un quart ont effectué des achats par voie électronique et il existe un intranet dans 44 % des sociétés d'au moins 10 personnes.

44 % des sociétés d'au moins 10 personnes sont dotées d'un intranet et 30 % d'un extranet

La possession d'un intranet est fortement liée à la taille de la société : si seulement le tiers des sociétés de 10 à 19 personnes en est doté, plus de la moitié des sociétés de 20 à 249 personnes et près de 90 % des sociétés d'au moins 250 personnes le sont. C'est le cas des trois quarts des sociétés des secteurs de l'information et de la communication et de la réparation d'ordinateurs. Viennent ensuite les secteurs des activités spécialisées, scientifiques et techniques et du commerce : respectivement 65 % et 56 % des sociétés de ces secteurs en sont dotées.

Le classement des secteurs d'activité selon le taux de possession d'un extranet est le même que celui relatif à l'intranet. Le taux de possession de l'extranet est inférieur à celui de l'intranet d'une dizaine ou d'une quinzaine de points selon le secteur.
Internet : une connexion mobile pour les deux tiers des sociétés d'au moins 10 personnes

96 % des sociétés d'au moins 10 personnes ont un accès à l'internet. C'est dans le secteur de l'hébergement et de la restauration que la proportion est la plus faible (87 %). Début 2011, 46 % des personnes employées utilisent régulièrement un ordinateur avec un accès à l'internet. 9 % d'entre elles disposent même d'un portable doté de la technologie 3G.

Dans certains secteurs, la plupart des personnes employées utilisent régulièrement l'internet : neuf personnes sur dix dans le secteur de l'information et de la communication, huit sur dix dans ceux de la réparation d'ordinateurs et des activités spécialisées, scientifiques et techniques et les trois quarts dans le secteur des activités immobilières. À l'opposé, seul un quart des personnes employées dans l'hébergement et la restauration utilise régulièrement l'internet et un tiers dans les transports et la construction.

La connexion mobile à l'internet est très répandue début 2011 : 65 % des sociétés d'au moins 10 personnes déclarent posséder une connexion mobile à l'internet, 60 % en haut débit avec au moins une connexion mobile de troisième génération 3G. Cette connexion mobile à l'internet avec au moins une technologie 3G est d'autant plus répandue que la taille de la société est importante : 52 % des sociétés de 10 à 19 personnes en disposent, 69 % de celles de 20 à 249 personnes et 92 % de celles d'au moins 250 personnes.

Un site web ou une page d'accueil pour neuf sociétés d'au moins 250 personnes sur dix

Début 2011, 60 % des sociétés s'affichent sur l'internet via un site web ou une page d'accueil. Cette présence sur le web est d'autant plus forte que la société est de taille importante. Ainsi, si seulement la moitié des sociétés de 10 à 19 personnes possède un site web ou une page d'accueil, c'est le cas de sept sociétés de 20 à 249 personnes sur dix et de neuf sociétés d'au moins 250 personnes sur dix.

Part des sociétés possédant un site web ou une page : Le secteur de l'information et de la communication et celui des activités immobilières s'affichent le plus sur le web : respectivement 93 % et 87 % des sociétés de ces secteurs ont un site web ou une page d'accueil.

L'e-administration se développe

Les relations entre les sociétés et les autorités publiques via l'internet (e-administration) se généralisent. Ainsi, en 2010, 88 % des sociétés d'au moins 10 personnes ont renseigné un formulaire administratif en ligne. Elles ont notamment utilisé l'internet pour effectuer leurs déclarations de TVA (79 % d'entre elles), de cotisations sociales pour leurs employés (71 %) ou d'impôts sur les sociétés (62 %).

C'est encore dans les secteurs de l'information et de la communication et des activités spécialisées, scientifiques et techniques que ces pratiques sont les plus répandues : environ 90 % des sociétés de ces secteurs effectuent leurs déclarations de TVA ou de cotisations sociales via l'internet.

Cependant, près de la moitié des sociétés estime que les procédures électroniques sont trop compliquées ou trop longues et constituent un frein à leur utilisation de l'internet avec les administrations. Parallèlement, 41 % d'entre elles reconnaissent méconnaître les possibilités de procédures électroniques.

Part des sociétés utilisant l'internet pour effectuer leurs déclarations administratives :
Si 31 % des sociétés d'au moins 10 personnes ont utilisé l'internet pour accéder à de l'information sur des appels d'offres publics, seulement 13 % y ont répondu via l'internet en France. Plus la société est grande, plus la pratique est courante. Ainsi, 27 % des sociétés d'au moins 250 personnes ont utilisé l'internet pour proposer des biens ou des services dans le cadre de marchés publics français contre seulement 17 % des sociétés de 20 à 249 personnes et 10 % des sociétés de 10 à 19 personnes.

Le secteur de l'information et de la communication est nettement le plus en avance dans cette pratique : ainsi, 31 % des sociétés de ce secteur ont répondu via l'internet à un appel d'offres public en France et 9 % dans un autre pays de l'Union européenne (contre 2 % pour l'ensemble des secteurs).

L'échange de données informatisé : une pratique liée à la taille

Si près de la moitié des sociétés d'au moins 10 personnes utilise un système d' échange de données informatisé (EDI) pour envoyer et recevoir des messages appropriés à des traitements automatiques, la proportion varie fortement avec la taille de la société, quel que soit son secteur d'activité : elle est de 39 % pour les sociétés de 10 à 19 personnes, de 56 % pour celles de 20 à 249 personnes et de 79 % pour celles d'au moins 250 personnes.

Part des sociétés échangeant par voie électronique de l'information dans un format permettant son traitement automatique : Le secteur le plus en pointe est celui des activités spécialisées, scientifiques et techniques avec 60 % des sociétés utilisant ce type d'échange ; à l'opposé, le secteur le plus en retrait est celui de l'hébergement et de la restauration avec 27 % de sociétés (graphique 4). Un système EDI est essentiellement utilisé pour envoyer des instructions de paiement à des institutions financières. C'est le cas de 82 % des sociétés ayant recours à de tels systèmes d'échange.

La facturation électronique est encore peu répandue

Seulement 9 % des sociétés d'au moins 10 personnes envoient des factures électroniques dans une structure standardisée appropriée pour leur traitement automatique. La proportion est plus importante pour les sociétés d'au moins 250 personnes (32 %). Elle n'est que de 8 % pour les sociétés de 10 à 19 personnes et de 10 % pour les sociétés de 20 à 249 personnes. (Source Info DSI)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€