Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Amazon s'offre Kiva Systems, un fabricant de robots

Pour 775 millions de dollars, le géant mondial du e-commerce s'offre Kiva Systems, spécialisé dans la robotique. Ses créations devraient rapidement envahir les entrepôts du marchand.

L'information pourrait paraître saugrenue : un cybermarchand qui s'offre un fabricant de robots... Et pourtant, la logique de cette acquisition est évidente : Kiva Systems s'est spécialisé dans la conception de robots utilisés dans les entrepôts. Ils ont été conçus pour transporter les articles dans les allées afin d'accélérer la préparation des commandes, ce que l'on nomme l'order fullfilment en logistique.

Des robots qui cheminent dans les entrepôts : Les robots Kiva Systems n'ont rien d'humanoïde. Ce sont des supports à roulettes. Ceux-ci se placent sous les rayonnages où les opérateurs humains disposent les articles. Puis ils soulèvent et déplacent automatiquement le rayonnage, et les articles qu'il contient, dans l'entrepôt pour amener l'ensemble vers l'atelier de colisage, par exemple. Equiper un entrepôt avec ces robots est un projet de l'ordre de 5 millions de dollars pour un petit projet, jusqu'à 20 millions de dollars pour doter une infrastructure d'un millier de robots.

Parmi les clients de Kiva Systems figurent Office Depot, GAP, Saks, Staples, ainsi que les sites Zappos et Diapers. Les sites de commerce électronique étaient une cible privilégiée pour le roboticien.

Une acquisition stratégique pour le cybermarchand : Amazon a fait l'acquisition de Kiva Systems pour 775 millions de dollars, preuve de l'intérêt stratégique présenté par cette technologie pour son activité. Les petits robots Kiva devraient donc se multiplier dans les 65 centres logistiques qu'Amazon a bâtis dans le monde. Ils vont y cohabiter avec du personnel humain dont les conditions de travail ont été plusieurs fois pointées du doigt par la presse. Ceux-ci devraient soulager les manutentionnaires d'une partie de leurs tâches.

Difficile d'évaluer quel sera l'impact sur l'emploi de cette robotisation partielle des entrepôts d'Amazon. Il faut souligner qu'il existe d'autres solutions d'automatisation, notamment celles de Mecalux, Modula, DoAll ou Kardexremstar, qui, elles, automatisent le picking dans les rayonnages. On commence à voir apparaître ces robots de stockage chez Ikea, Ferraru, Boeing ou EADS. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€