Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

HP dévoile une charge de 8 milliards de dollars

 

Microsoft fait des émules. Le constructeur américain vient d'annoncer, à l'instar de l'éditeur, une charge exceptionnelle de 8 milliards de dollars (6,2 milliards pour Microsoft), assorti d'un relèvement de son bénéfice par action (hors éléments exceptionnels) qui devrait s'élever à 1 dollar (contre 0,94 à 0,97 dollar initialement prévu). De quoi rassurer les analystes et les investisseurs.
 
Meg Whitman, la présidente et CEO de Hewlett-Packard, poursuit ainsi le ménage entrepris au sein de l'entreprise. 
 
La charge passée pour le plan de restructuration passe dans la foulée de 1 milliard à 1,5, voire 1,7 milliard de dollars. Il est vrai que 27 000 emplois (sur 350 000) sont concernés. Résultat, HP devrait passer une perte par action de 4,31 à 4,49 dollars.
 
Le passage d'écritures relatif à l'acquisition d'EDS fait suite à la chute de 19 % de la valeur de l'entreprise en bourse depuis son l'arrivée de Meg Whitman à sa tête. Elle s'élève aujourd'hui à moins de 39 milliards de dollars. 
 
Si l'on retourne à la date d'acquisition d'EDS, la chute de la valeur boursière atteint 60 %... Selon la présidente de l'entreprise, il faudra plusieurs années pour rétablir la situation.
 
Lors du rachat d'EDS en mai 2008, pour 14 milliards de dollars, HP espérait que son chiffre d'affaires dans les services, combiné avec celui d'EDS, lui permettrait de combler son retard sur IBM. Le chiffre d'affaires de l'activité atteint 35,9 milliards de dollars, nettement en dessous des 38 milliards attendus. Soit 28 % du total du chiffre d'affaires. Et avec une marge trop basse, de surcroît, comparé à IBM dont l'activité de consulting génère des royalties confortables... (Source Info DSI)

 

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€