Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Plus de douze millions de périphériques Apple trackés par le FBI

 

Les AntiSEC, extension des Anonymous, ont annoncé avoir trouvé les informations personnelles de 12 millions de périphériques Apple sur le portable d’un agent spécial du FBI.
 
A en croire un pastebin, créé par les AntiSEC, une sous-branche des Anonymous, le FBI traquerait des utilisateurs d’appareils Apple. L’accusation est grave. Quelle est leur preuve ? Un fichier, nommé NCFTA_iOS_devices_intel.csv, contenant plus de 12 millions d’identifiants matériels uniques (UDID) d’appareils Apple sous iOS. Mais, l’UDID n’est pas la seule information que contenait la liste. On pouvait également y lire les noms, adresses, numéros de téléphone et préférences de notification de leur propriétaire. Les AntiSEC prennent toutefois la précaution de préciser que toutes les entrées n’offraient pas le même niveau d’information.
 
FBI : premier hacker ?
 
Le document aurait pu être volé par les Anonymous sur un serveur d’Apple. Mais, à les en croire, ce n’est pas le cas. Il aurait été récupéré par ces hackers sur un ordinateur portable (un Dell Vostro) appartenant à un agent spécial du FBI, Christopher K. Stangl, qui fait partie de l’équipe de cyber action régionale et du bureau new-yorkais des preuves.
 
Les membres des Anonymous auraient utilisé une vulnérabilité dans Java afin de télécharger une partie du contenu du disque. Les autres documents présents dans le répertoire qui contenait le fichier incriminé ne donnaient pas d’explications sur l’usage de cette liste.
 
Pour autant, on peut se demander ce qu’un agent du FBI peut bien pouvoir faire avec un fichier contenant ces informations privées. On peut aussi s’interroger sur la manière dont le FBI a obtenu ces informations…
 
Exigences déroutantes : Les AntiSEC, qui n’ont mis au téléchargement qu’un peu plus d’un million de comptes, dont les données personnelles ont été expurgées, ne donnent pas plus de précisions. Ils soumettent même toute réponse à des interviews à un pré requis. 
 
Une photo d’Adrian Chen, un des éditeurs de Gawker, devra figurer en page d’accueil du site vêtu d’un tutu avec ses chaussures sur la tête… Le tout sans Photoshop, précise la demande. On pourrait prendre cela pour un enfantillage douteux, mais il s’agit juste d’une nouvelle manifestation du conflit qui oppose ce journaliste aux Anonymous depuis l’affaire Jessi Slaughter. On pourrait même parler de retour aux sources, puisque la demande concernant la chaussure sur la tête est typique de 4chan, qui a vu naître les Anonymous, et de ses méthodes d’« humiliation » potaches.
 
Enfin, on notera avec un certain amusement, que l'agent en question avait été l'acteur en 2009 d'une vidéo visant à recruter des « personnes avec des connaissances pointues en informatique » pour qu'elles rejoignent le FBI... Il a finalement été le vecteur d'une rencontre entre ces deux mondes. Mais pas forcément de la manière qu'il l'entendait... (Source 01 net)

 

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€