Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

PTC prend le contrôle de Servigistics

 

L’éditeur réalise une acquisition majeure dans le secteur de la gestion du cycle de vie des services. Il complète son offre PLM avec une plate-forme de gestion des services client et après-vente.
 
La transaction avait été annoncée cet été. Elle vient de recevoir le feu vert de la SEC : PTC réalise l’acquisition de Servigistics pour 220 millions de dollars. Si le nom de cet éditeur reste peu connu, ses principaux clients le sont beaucoup plus : Dell, Cisco, HP, BMW, Volvo, Coca-Cola Entreprises ou encore Air France exploitent ses solutions.
 
Ces grandes entreprises sont toutes utilisatrices de ses logiciels de Services Lifecycle Management (SLM). Avec eux, elles  gèrent leurs contrats de service avec leurs clients, leurs stocks de pièces détachées ou les interventions de leurs techniciens de service après-vente.
 
PTC double de taille sur ce marché du SLM : Marc Diouane, vice-président exécutif de PTC, explique ce qui a motivé l'éditeur de Windchill à réaliser une telle acquisition :
 
« Lorsqu’on regarde les annonces des grands groupes, tous parlent de globalisation, d’innovation. Ils mettent aussi l’accent sur le service client. Ils y voient un moyen de fidéliser leur clientèle et d’améliorer leur rentabilité via l’après-vente ou la vente de pièces détachées. »
 
Constitué à coup d’acquisitions, Servigistics, qui compte 400 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 80 millions de dollars sur les douze derniers mois.
 
« Cet éditeur était détenu par des investisseurs qui ont procédé à de multiples acquisitions pour constituer Servigistics. C’est un marché très fragmenté, et cette acquisition fait de nous les leaders sur le marché du SLM. »
 
La présence de géants du software, tels qu’Oracle ou SAP, n’effraie pas Marc Diouane : « Tout comme pour le PLM, ils considèrent ce marché comme une extension de l’ERP et non pas comme des solutions à part entière. »
 
Une fois Servigistics intégré à PTC, l’éditeur réalisera environ 170 M$ de chiffre d’affaires sur ce marché SLM, à comparer aux 500 à 600 M$ réalisés dans la CAO et aux 600 M$ dans le PLM.
 
« Potentiellement, ce marché du SLM peut devenir tout aussi important en valeur pour PTC que le marché du PLM », ajoute Marc Diouane.
 
Objectif : boucler la boucle entre le client et l’ingénierie
 
Servigistics vient compléter sur le marché du SLM l’offre Arbortext de gestion documentaire que PTC avait entrepris de pousser vers le SLM. Orientée documentation technique, il lui manquait le volet gestion des contrats, gestion des technicien ou même systèmes de diagnostic temps réel de Servigistics. En outre, PTC va travailler sur les intégrations possibles entre Windchill, sa plate-forme PLM, et Servigistics, notamment les échanges de BOM (nomenclatures).
 
Marc Diouane souligne : « Il s’agit véritablement de boucler la boucle entre le client et l’ingénierie. Dans le PLM, on conçoit et on fabrique le produit dont la nomenclature est ensuite transmise à la plate-forme de SLM. Dans l’autre sens, tous les problèmes de conception ou de fiabilité signalés par les clients finals sont renseignés dans la plate-forme SLM et peuvent ensuite remonter auprès des ingénieurs pour améliorer leur design. » (Source 01 net)

 

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€