Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Rien ne va plus pour HP qui prévoit des difficultés à long terme

Pour le numéro un mondial de l'informatique, l'année 2013 devrait être encore plus difficile que les autres. Une déclaration qui a évidemment fait chuter l'action.

Les années se suivent et hélas se ressemblent pour Hewlett-Packard, qui jusque-là reste le premier constructeur mondial d’ordinateurs. Lors d’une conférence qui s’est tenue à San Francisco avec ses investisseurs, Meg Whitman, patron du groupe américain, a déclaré que l’année 2013 sera encore « une année difficile ».

Elle a ajouté que vu la situation, elle prévoyait un plan de licenciement de 26 000 salariés l'an prochain. Il n’en a pas fallu plus pour faire chuter le cours de l’action à son plus bas niveau depuis une décennie à 14,74 dollars.

Malgré la qualité des dirigeants qui se succèdent – trois en trois ans –, HP n’arrive pas à trouver ses marques dans un contexte technologique en totale mutation.
Cinq ans pour revenir à l'équilibre : Pour tenter de sortir l'entreprise du gouffre, la stratégie de Mme Whitman s’appuiera sur une concentration de son offre d’ordinateurs et une véritable stratégie dans la mobilité. Les produits qui seront les plus touchés devraient être les imprimantes dont les références vont être réduites de 50 %. Elle donne cinq années au groupe pour parvenir à se rétablir.

Pour protéger son avenir, Meg Whitman explique ce désastre, non seulement par le contexte économico-technologique, mais aussi par la ronde des dirigeants à la tête de l’entreprise. Le conseil d’administration va-t-il lui donner son blanc-seing pour les cinq prochaines années ?

Cela vaudrait mieux pour l’avenir de cette entreprise créée le 1er janvier 1939 à Palo Alto. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€