Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Microsoft perd 22 % de bénéfice au premier trimestre 2012

Le premier trimestre fiscal de Microsoft démarre mal. Les profits chutent de 22 % et le chiffre d’affaires s’affaisse de 8 %. Windows 8 est attendu comme une planche de salut.

Microsoft vit des heures difficiles. En pleine mutation, la société voit son activité chuter inexorablement. La faute à qui ? A l’ère Post-Pc qui est dominée par Apple et Google. Le marché de l’informatique traditionnelle baisse de mois en mois avec l’essor des tablettes, des smartphones et des OS mobiles.

Les chiffres du premier trimestre 2012 de l’entreprise montrent l’impact de cette mutation technologique. En l’espace de trois mois, les bénéfices qui atteignent tout de même 4,47 milliards de dollars ont chuté de 22 %. Quant au chiffre d’affaires, de 16,01 milliards, il baisse de 8 %.

Ces baisses sont dues en particulier à l’activité de la division Windows dont les profits ont reculé de 50 % en une année. Rien de plus normal puisque depuis l’annonce de Windows 8, les mises à jour se sont écroulées depuis l’été dernier. Microsoft compte donc sur les précommandes du nouvel OS pour faire redémarrer son activité.

Sur ce point, Steve Ballmer reste optimiste. Les ventes de Windows aux fabricants de PC sont en croissance de 40 % par rapport à la même période lors du lancement de Windows 7.

Microsoft au coude à coude : Avec son virage dans le monde de la mobilité, Microsoft pourra-t-elle contrebalancer cette tendance ? C’est ce qu’envisage le patron quand il dit que « le lancement de Windows 8 est le commencement d’une nouvelle ère ».

Cette période démarrera dès la semaine prochaine. En quelques jours, la firme de Redmond présentera plus de nouveautés qu’elle ne l’a jamais fait. Le public a découvert le 26 octobre le nouvel OS, mais également, et c’est une première (Xbox mise à part), des matériels parmi lesquels la tablette Surface. Trois jours plus tard, Windows Phone 8 a été dévoilé.

La réaction des investisseurs ne va pas se faire attendre. Ils donneront ainsi leur blanc-seing à la nouvelle stratégie du groupe. Quant au public, quel accueil fera-t-il à ces nouveautés qui les divisent ? Pour certains, elles vont remettre Microsoft dans la course, mais pour d’autres, il sera difficile de rattraper Apple et Google. D'autant que les deux concurrents ne vont pas lui faciliter les choses. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€