Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Une compagnie américaine victime collatérale de Stuxnet en 2010

Vraisemblablement développé par les Etats-Unis et Israël, le virus Stuxnet aurait fait, en 2010, une victime collatérale américaine, la compagnie pétrolière Chevron, rapporte le Wall Street Journal.

Le virus informatique Stuxnet qui avait attaqué il y a deux ans le programme nucléaire iranien, a infecté à l'époque le réseau informatique de la compagnie pétrolière Chevron, a indiqué à l'AFP une porte-parole jeudi, confirmant des informations publiées par le Wall Street Journal.

« Il y a deux ans nos systèmes de sécurité ont identifié le virus Stuxnet. Nous avons immédiatement fait face au problème sans qu'il ne cause d'incident » informatique, a commenté la porte-parole.

Victimes collatérales : Le virus a massivement affecté à l'automne 2010 le programme nucléaire iranien en s'en prenant aux centrifugeuses. Téhéran a accusé Israël et les Etats-Unis d'être à l'origine de ce virus. Le fait que Stuxnet ait infiltré le système informatique de Chevron montre que ce type d'attaque informatique peut faire des victimes collatérales, notamment dans le secteur énergétique d'un pays qui est soupçonné d'être derrière sa conception.

« Je ne pense pas que le gouvernement américain ait même réalisé à quel point (le virus) s'est propagé », a commenté Mark Koelmel, un responsable de Chevron, interrogé par le Wall Street Journal et cité dans son édition en ligne jeudi. « Je pense que le revers de la médaille de ce qu'ils ont fait est pire que ce qu'ils ont réussi à accomplir », a-t-il ajouté. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€