Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Les éditeurs de logiciels maintiennent leurs investissements malgré la crise

Rattrapés par la crise, près de 60 % des éditeurs de logiciels interrogés dans le cadre du Baromètre de l’Innovation* Syntec Numérique – BVA se disent plutôt moins confiants dans l’avenir de la situation économique. Pour autant, leurs prévisions d’investissements ne fléchissent pas pour les prochains mois. Une démarche soutenue par les Français et leurs voisins européens qui estiment que l’acquisition de logiciels est un passage obligé dans la modernisation des entreprises.

La défiance des éditeurs atteint son plus haut niveau depuis la première étude menée en mai 2011. Ce pessimisme s’explique par la baisse des carnets de commande, avec une part significative d’éditeurs (44 %) en dessous des objectifs qu’ils s’étaient fixés pour 2012.

Conséquence logique de cette situation : des prévisions de recrutements en net recul, avec 53 % des entreprises concernées ne prévoyant pas d'augmenter leurs effectifs cette année, contre 42 % l’an dernier. Ce retournement de situation est toutefois nuancé par le rôle majeur et porteur de croissance que joue le logiciel en France : 67% des éditeurs prévoient en effet de poursuivre leurs investissements dans de nouveaux projets dans les trois mois à venir.

« Ce chiffre est resté quasiment stable à chaque nouvelle vague du Baromètre. C'est un signal fort du dynamisme du secteur logiciel, mais aussi de sa capacité à prendre des risques dans un contexte peu favorable ! Du travail reste toutefois à fournir afin que la France devienne une nation championne du Numérique. Nous n’y arriverons pas sans une réflexion en profondeur des décideurs politiques qui doivent enfin faire le pari du numérique, et entraîner avec eux l’ensemble des Français », commente Bruno Vanryb, président du collège éditeurs de Syntec Numérique.

Des gouvernements trop peu investis pour 53 % des Européens : Alors que la compétitivité des entreprises ne cesse d’être remise en question, les Européens semblent unanimes quant au potentiel économique de l’industrie numérique. Ainsi, 84 % des Européens considèrent que l'acquisition de logiciels performants devrait faire partie des investissements prioritaires des entreprises.

« Le secteur du logiciel reste une industrie clé, qui apporte à notre économie et à nos entreprises la modernisation qui leur fait défaut dans un contexte sous tension », souligne Bruno Vanryb.

Cette volonté de faire du logiciel le levier de croissance de demain se traduit également par le fait qu'une majorité d'Européens (61 %) conseillerait aujourd'hui à un jeune d'orienter sa carrière dans le numérique plutôt qu’un autre domaine économique. Cette conviction est malheureusement moins partagée en France puisque un peu moins d’une personne sur deux (49 %) recommanderait cette orientation.

Malgré l’apport du numérique à l’économie, les gouvernements ne semblent pas avoir pris conscience du potentiel du secteur. « Les Européens estiment pour 53 % d’entre eux que leur gouvernement respectif n’investit pas suffisamment dans le secteur du numérique », note Gaël Sliman, Directeur de BVA Opinion.

A noter : au Sud du Vieux Continent, le scepticisme envers les gouvernements pour leurs investissements numériques est encore plus important. Dans le même sens, les investissements privés dans le numérique et l’orientation de carrière vers la filière sont plébiscités.

Méthodologie : Enquête réalisée en ligne par l'Institut de sondages BVA du 18 au 26 septembre 2012 au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en France et en Allemagne.
Ce baromètre a été effectué auprès d’un échantillon représentatif de 4 296 personnes, issues des cinq principaux pays européens et âgées de 15 ans et plus. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : le sexe, l'âge et la profession de l'interviewé. L'échantillon a été redressé a posteriori en fonction du poids de chaque pays.
L’enquête s’est adressée en parallèle à un échantillon spécifique de 139 éditeurs de logiciels. (Source Info DSI)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€