Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

4 DSI français sur 10 font passer les réglementations européennes avant la législation nationale

40 % des DSI français attachent plus d'importance aux réglementations européennes qu'à la législation nationale. Pour eux, le respect de ces réglementations est une priorité absolue, du fait de leur complexité et des risques pour la réputation de leur entreprise.

En effet, selon l'étude menée par Forrester Consulting menée pour Colt Technology Services dans huit pays européens, la directive sur la protection des données personnelles* est par exemple supérieure à la législation nationale en la matière. Sur l'ensemble des DSI interrogés, ce chiffre atteint 30 %.

« Les entreprises doivent bien évidemment mesurer l'impact financier lié à la non-conformité aux lois, mais c'est avant tout leur réputation qui est en jeu. Les clients attendent des entreprises qu'elles assurent la sécurité des informations personnelles et qu'elles les traitent avec respect. Le non-respect de la sécurité des données laisse entendre l'inverse », souligne Forrester Consulting dans une étude à paraître très prochainement.

« Cette étude confirme que les réglementations et la conformité sont une priorité pour tous les DSI européens, et que plus l'entreprise est grande, plus ces deux facteurs prennent de l'importance. Or, les grandes entreprises doivent apprendre à gérer la complexité et la portée des législations européennes et veiller plus que jamais à s'y conformer du fait de leurs effets tentaculaires, quels que soient les secteurs et les pays. »

Si 85 % des DSI interrogés affirment que le respect des législations tient une place importante dans leur stratégie TIC, ils sont beaucoup moins nombreux à se soucier des réglementations locales en matière de protection des données. Seules les personnes interrogées en Suisse (84 %) et en Belgique (80 %) attachent de l'importance à la législation locale, tout en donnant la priorité aux textes européens.

En Espagne, moins de la moitié (48 %) des DSI considèrent que la conformité aux lois locales est essentielle à leur activité. 88 % des DSI se disent au fait des textes de loi, mais ils sont 86 % à faire appel à leur service juridique pour se conformer aux obligations complexes qui s'imposent à eux.

Selon Emmanuel Tricaud, directeur des affaires réglementaires chez Colt, « cette étude illustre ce que nous constatons dans tous les pays européens où nous sommes implantés. La technologie s'inscrivant désormais au cœur de la plupart des fonctions métiers, la complexité croissante des législations locales et européennes n'est plus du ressort exclusif de l'équipe des affaires réglementaires. Les pertes de données et le non-respect de la confidentialité des informations client risquant de nuire à la réputation de l'entreprise, le DSI et les services réglementaires doivent plus que jamais travailler en étroite collaboration.»

« À mesure que les avancées technologiques continuent d'effacer les distances géographiques, les entreprises attendent des DSI qu'ils jouent un rôle prépondérant dans l'exploitation des nouveaux outils, afin d'atteindre les objectifs stratégiques », confie Gavin Jackson, directeur EMEA, Services cloud et partenaires chez VMware.

« Les entreprises de toutes tailles peuvent désormais pénétrer efficacement les marchés verticaux et géographiques adjacents en donnant à leurs clients les moyens d'accéder à leurs informations professionnelles à tout moment, où qu'ils se trouvent. Pour autant, cette étude montre que les DSI désireux de s'étendre à l'international doivent placer les réglementations européennes au centre de leurs préoccupations. »

Les entreprises stockent, gèrent et analysent toujours plus d'informations sur les clients et les employés. La question de savoir où ces données sont hébergées, qui peut y accéder et comment reste donc un sujet d'actualité.

Pour 85 % des personnes interrogées en Europe, connaître le pays d'implantation de son data center est un facteur déterminant dans le choix du fournisseur de services.

Par ailleurs, plus des trois quarts (78 %) des DSI soutiennent qu'il est très, voire extrêmement important pour leur entreprise que les autorités compétentes ne puissent pas accéder à leurs données. Ce constat se retrouve dans toute l'Europe, puisque 72 % des DSI français et 84 % de leurs homologues hispaniques accordent une grande importance au fait que leurs données soient tenues à l'abri du regard des pouvoirs publics.

Autre constat tiré de l'étude, les DSI européens s'attendent généralement à ce que les réglementations prennent un peu plus d'importance au cours des deux années à venir (de 80 à 82 %), mais en Allemagne, ce chiffre atteint seulement 74 %.

86 % des DSI français s'estiment au fait des exigences applicables en matière de conformité et de réglementations TIC. Néanmoins, 90 % d'entre eux s'accordent à dire que l'aide des équipes chargées de la conformité et des réglementations est importante pour leur entreprise.

Un DSI sur cinq estime que la conformité est l'une des plus grandes difficultés liées à la gestion d'importants volumes de données.

* La directive sur la protection des données personnelles (officiellement appelée directive 95/46/CE relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données) est une directive européenne visant à réglementer le traitement des données personnelles au sein de l'Union européenne. (Source Info DSI)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€