Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Windows 8 : les entreprises plomberaient les ventes

Les ventes de Windows 8 ne seraient pas aussi bonnes que prévu. En cause, les fabricants de PC et les entreprises qui, pourtant, reconnaissent que, pour les tablettes, le nouvel OS est plus intéressant qu’Android.

Depuis le lancement de Windows 8, la question qui taraude repose sur son succès. Pour Microsoft, ce lancement est l’un des plus stratégiques depuis des décennies. Il apporte une rupture avec l’ère informatique pour aborder celle de la mobilité en s'adaptant aux tablettes et aux smartphones.

Ce virage, s’il est incontournable, rend les observateurs sceptiques quant à la réussite de celui que l’on appelle le géant de Redmond. En effet, si le grand public basculera presque naturellement, est-ce le cas des entreprises ? Pas sûr.

Les fabricants de PC ont-ils soutenu Microsoft ? En effet, elles sont nombreuses à être encore dans un environnement XP. Et, avec l’annonce de la fin du support de XP, prévu pour avril 2014, les inciter à passer sur Windows 7 plutôt que sur la dernière version. La crise économique qui rend les entreprises frileuses ou prudentes, selon les cas, n’arrange pas les choses. Le départ inattendu de Steven Sinofsky, le patron de la division Windows, n’a fait qu’entretenir cette vision.

Cette analyse est soutenue par Paul Thurott. Sans donner de chiffres précis, il avance que les ventes de Windows 8 seraient moins flatteuses que Microsoft ne le dit.

« Microsoft n’a pas rencontré le succès qu’il espérait », indique cet expert qui dit avoir obtenu des informations d'une source qui affirmerait qu’en interne, les résultats auraient été qualifiés de « décevants ».

Les principaux responsables, selon Thurott, seraient justement les fabricants de PC qui n’auraient pas bien soutenu ce lancement qui accompagne l'arrivée de Microsoft dans la vente de matériels. Leur partenaire historique est ainsi devenu un nouveau concurrent.

D'ailleurs, HP, l'un des plus proches partenaires de Microsoft enfonce le clou. Todd Bradley, patron de la division PC de Microsoft, estime que les entreprises ont changé.

« Elles sont motivées par autre chose que la transition des systèmes d'exploitation. » Ce qui les intéresse concerne « le coût, la consommation, de l'efficacité. »

47% des entreprises n'ont pas d'avis sur Windows 8 : Une étude réalisée par le cabinet Forrester Research vient appuyer cette thèse. Réalisée auprès de 653 chefs d’entreprises américains et européens, elle dévoile la prudence des professionnels. Ils sont déjà 47 % à ne pas avoir d’avis sur l’OS, car ils ne l’ont pas étudié. Lors du lancement de Windows 7, ils n’étaient que 27 % à ne pas s’intéresser au nouveau système.

Ils ne portent pas pour autant un jugement définitif sur Windows 8. S’ils hésitent à faire migrer leur parc informatique, ils voient d’un bon œil l’OS pour les tablettes.

Quant on leur demande pour quel système ils opteraient avec ces outils, Windows 8 arrive en seconde position avec 20 % des réponses entre iOS (Apple) qui obtient 26 % et Android (Google) qui affiche 17 % des scores. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€