Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Kim Dotcom : une erreur judiciaire?

 

Dans l'affaire Megaupload, le vent semble tourner dans le sens de Kim Dotcom.

La perquisition à son domicile en janvier 2012 avait fait grand bruit et avait entraîné la fermeture du service Megaupload. Alors que tout semblait mener à un procès que l'Etat Américain (et les majors) voulait exemplaire, c'est cette perquisition qui leur pose problème aujourd'hui : les mandats qui autorisaient le FBI à emmener le matériel de Kim Dotcom ne leur permettaient pas de tout emmener. Hors, aucune différenciation n'a été faite. Une juge neo-zélandaise a même demandé la restitution du matériel informatique et les données, saisies selon elle illégalement, qui ne seraient pas nécessaires à la poursuite de l'enquête.

De plus, Kim Dotcom a obtenu l'accès au dossier monté contre lui par le FBI. Il va donc pouvoir s'en servir pour sa défense.