Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Emploi : Reprise confirmée !

 

Comme nous le laissions entendre, dès Juillet dernier, dans notre article “Lueurs d’espoir sur le front de l’emploi” ainsi que dans notre dernier baromètre EGILIA de l’emploi informatique, La reprise des embauches a sonné dans l'informatique !

En effet,  64 % des recrutements cadres de 2010 se sont faits dans les fonctions informatiques. Les profils les plus recherchés : des experts avec de bonnes bases en langue.

D'après le Syntec Informatique, entre 20 et 25 000 salariés auront être embauchés cette année dans l'informatique. « Ces chiffres montrent une première éclaircie sur le plan de l'emploi, analyse Philippe Tavernier, président de la commission Social, Emploi et Formation du syndicat professionnel des SSII et des éditeurs. C'est plus que l'année dernière, mais ça reste moins élevé qu'en 2008, où 40 000 salariés ont été recrutés. »

Des fonctions essentielles à l'entreprise : Une reprise toute en douceur liée au redémarrage économique et à la place charnière de l'informatique dans l'entreprise. « Les systèmes d'information sont un passage obligé pour tout projet de transformation, de rationalisation et de réorganisation.
Les sociétés les plus dynamiques se remettent en ordre de marche et rouvrent les vannes des embauches », explique Philippe Arsac, président du cabinet Eurowin Consulting, spécialisé dans l'embauche de cadres en informatique,

Plus d'informaticiens que de commerciaux : L'informatique serait-il le nouvel eldorado de l'emploi ? C'est ce que confirment les chiffres de l'APEC : 64 % des fonctions recherchées par les entreprises en 2010 s'avèrent être dans ce secteur. Loin devant les fonctions commerciales, habituellement mieux loties. «  Le développement de l'E-commerce n'est pas étranger à ce revirement. Il y a un transfert des besoins en compétence des commerciaux aux informaticiens », poursuit Philippe Arsac.

Banque-assurance ou énergie ? Mais ce dernier n'est pas le seul à recruter. « La banque, l'assurance et la finance fonctionnent bien, observe Philippe Tavernier, du Syntec Informatique. Il en va de même pour les utilities avec le pétrole, l'électricité et le solaire. »

De nouveaux types de postes : Côté poste, les ingénieurs études et développement, les chefs ou directeurs de projet ainsi que les responsables des études restent prisés par les entreprises. « La partie production et sécurité, nouveau créneau porteur depuis 2 ou 3 ans, continue de se développer, note Philippe Arsac. Avec en ligne de mire, l'externalisation, la rationalisation des infrastructures et les économies d'échelle. » Pour Philippe Tavernier, ce sont les consultants métier ou système et les architectes qui attirent SSII et  PME.

Experts et bac+5 demandés : Quand aux recruteurs, ils sont toujours à l'affut de candidats dotés d'un Bac +5. « La préférence va aussi pour des profils ayant des bases techniques, quel que soit le poste », tranche Philippe Arsac.
Reste que les juniors ne sont pas à la fête. En effet, 46 % des candidats recrutés cette année avaient plus de 5 ans d'expérience. « Les SSII et les cabinets de conseil recherchent de nouveaux quelques jeunes dip' », tente quand même de rassurer Philippe Arsac.

Alors, avant de voir, en détails, les nouveaux moyens mis à votre disposition pour faire évoluer votre carrière professionnelle et que vous soyez, déjà, un expert ou, tout simplement, un junior, nous vous rappelons que tous les centres de formation certifiante du Groupe EGILIA restent prêts à vous accueillir et à vous épauler dans l’obtention des certifications officielles associées aux formations certifiantes dispensées, seuls éléments fondamentaux de différenciation positive à l’emploi et gages incontestables de reconnaissance professionnelle !

 

Viadeo ouvre un hub pour permettre à quatre SSII de recruter


Du 20 septembre au 10 octobre, Atos Wordline, Micropole, Sogeti et Groupe OnePoint vont investir le hub « Career IT » créé par Viadeo. Ainsi les quatre SSII peuvent échanger avec les professionnels du secteur informatique autour de leur activité, de leurs métiers et des compétences qu'elles recherchent.
Par ailleurs, dans l'espace Offres d'emploi, elles listent les postes à pourvoir. Les membres de Viadeo ont ainsi la possibilité de les consulter et de postuler directement depuis le site. Concepteurs développeurs, architectes IT, chefs de projets, ingénieurs d'étude, consultants fonctionnels ou MOA... au total, quelque 1500 postes sont proposés.


L'Apec fait sa pub via un advergame

 

Pour la première fois, l'Agence pour l'emploi des cadres utilise un jeu publicitaire pour mieux faire connaître son offre de bilans professionnels en ouvrant le site "http://www.heure-des-bilans.apec.fr/"
L'Heure des bilans, l'Agence pour l'emploi des cadres (Apec) souhaite lever les réticences des DRH et des salariés vis-à-vis des bilans professionnels, des dispositifs encore mal perçus par les deux types de populations. Cet advergame (jeu publicitaire) a pour but de les informer sur les différents types de bilan qu'elle propose. Avec ou sans la participation de l'entreprise : En suivant un parcours très ludique en trois tableaux – la jungle du Kandiraton, le lac de l'introspection et le bois des méthodes –, ils sont guidés vers les questions à se poser puis le bilan le mieux adapté à la problématique du salarié (évolution du métier à court terme, changement organisationnel à plus longue échéance, avec ou sans implication du manager). La DRH peut ainsi proposer à ses collaborateurs un rendez-vous de carrière ou différents types de bilan (de compétences, professionnel ou d'orientation) en interne. De leur côté, ceux-ci ont la possibilité, s'ils le préfèrent, d'effectuer un bilan d'orientation ou de compétences seuls, sans faire intervenir leur entreprise.

 

Jobtic, un nouveau site d'emploi spécialisé en informatique


Améliorer l'adéquation entre l'offre et la demande, tel est l'objectif de ce nouveau venu dans le secteur. Avec la reprise du marché de l'emploi dans le secteur TIC depuis plusieurs mois, la guerre des job-boards est repartie de plus belle. Entre Lesjeudis.com, traditionnel spécialiste du secteur et Monster, généraliste dit incontournable, une nouvelle alternative pourrait se dessiner avec l'arrivée du tout nouveau "http://www.jobtic.fr/", qui se positionne en spécialiste informatique et télécoms. Le groupe fondateur de Jobtic, ictjob, a d'abord fait ses armes avec ictjob.be (en Belgique) puis ictjob.lu (au Luxembourg). « Nos clients belges nous ont réclamé la version française », explique Hervé Lagache, Managing Partner de Jobtic. Pondération des critères de recherche : Lancé aujourd'hui, Jobtic revendique plusieurs facteurs différenciant, permettant d'attirer à la fois candidats et recruteurs. En effet, dans le jeu du chat et de la souris que se livrent les acteurs du marché, les uns (les candidats) se plaignent d'être harcelés par des recruteurs mal ciblés, les autres déplorent le « bruit » dans leurs recherches qui leur ramènent des candidats dont le profil n'est pas adapté au besoin. « Jobtic gère le calendrier des candidats, qui peuvent définir leurs périodes de disponibilités », explique Hervé Lagache. Une fonctionnalité particulièrement prisée par les indépendants.

 

Adequajob, un site emploi qui rémunère les candidats recrutés


Spécificité d'Adequajob ? Son modèle économique. D'un côté, la publication de l'annonce est gratuite, la facturation du site n'intervenant qu'une fois le recrutement effectué (entre 1 000 euros et 3 000 euros ht, en fonction du niveau de rémunération proposé). De l'autre le candidat recruté par la plate-forme, touche une prime comprise entre 100 et 500 euros (en fonction du salaire d'entrée). Au-delà de la publication de l'offre, l'entreprise peut consulter la CVthèque (les CV sont anonymes). A ce jour, plus d'une trentaine de sociétés (Pages Jaunes, Rexel ou Médiamétrie) ont posté leurs offres sur le site qui compte quelque 300 annonces. 

 

Les pôles high-tech dynamisent l'emploi en Ile-de-France


Avec ses nombreuses entreprises dans le secteur des nouvelles technologies, la région francilienne est la première à bénéficier de la reprise du marché de l'emploi informatique. Sites d'emploi généralistes, spécialisés, cabinets de recrutement, Apec, le cabinet IDC... tous sont unanimes : la reprise est bel et bien là. La tendance se vérifie particulièrement dans la région francilienne. Avec ses grands pôles d'entreprises high-tech (La Défense, plateau de Saclay, Issy-les-Moulineaux, Evry, etc.), elle est, sans nul doute, la plus dynamique en matière de recrutement de profils informatique et télécoms. Pour le premier semestre 2010, Cadremploi note une croissance de ses offres en informatique de 24 % comparé aux six mois précédents. Les sociétés de services en ingénierie informatique sont les plus grandes pourvoyeuses d'annonces, suivies du secteur de la banque, de la finance et celui les éditeurs.

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€