Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Résultats du premier baromètre européen de l'e-learning en entreprise

Bien que la France soit un des premiers pays européens à avoir adopté ce mode pédagogique, elle accuse aujourd’hui un retard face au Benelux, à l’Espagne et au Royaume-Uni.

Selon cette première édition du baromètre de l'e-learning en Europe, réalisée par Fefaur, cabinet d‘études et de conseils en e-learning, le recours à l'e-learning par les entreprises a fortement progressé en 2010. Parmi les pays qui font figure de bons élèves, le Benelux et l’Espagne affichent respectivement 64 % et 63 % des entreprises utilisatrices. En revanche, bien que la France soit l’une des pionnières en la matière, elle accuse aujourd’hui un retard face à ses homologues européens. Seulement 17 % des entreprises françaises (contre 40 % au Royaume-Uni) ont formé plus de 50 % de leurs salariés par cette méthode pédagogique. 

Le secteur du service, premier consommateur : Selon le critère de la taille des entreprises, les grands comptes montrent les plus grandes activité et antériorité sur ce secteur. En matière de domaine d’activité, ce sont les entreprises dédiées aux services qui ont le plus recours à ce type de formation, avec 43 % d’entre elles qui ont formé, en 2010, plus de 50 % de leurs salariés. L’industrie n’affiche que 14 % d’entreprises utilisatrices.

E-learning : une façon de réduire le coût de formation par salarié : Quasiment la moitié des entreprises interrogées (45 %) avancent l’optimisation des coûts de la formation comme avantage de ce mode pédagogique, et 37 % apprécient en l’effet volume. Ces deux paramètres répondent particulièrement bien aux objectifs actuels des sociétés qui, face à la crise, se trouvent dans une dynamique de réduction des coûts de formation par salarié. « Ils veulent former un plus grand nombre de salariés sans encourir une véritable inflation budgétaire », indique l’étude.

Des contenus plus diversifiés : Deux tiers des sociétés utilisent l'e-learning pour les formations métier. Les thématiques hygiène et sécurité, informatique, bureautique, management, leadership, communication et développement personnel sont les plus plébiscitées. Sans surprise, les langues représentent une faible part au Royaume Uni, alors qu’elles sont très prisées (surtout l’anglais) en Espagne (60 %), en France (45 %) et au Benelux (43 %).

En 2012… une adoption encore plus accrue : Une forte progression de l'e-learning se dessine pour l’an prochain. Ainsi, le nombre d’entreprises prévoyant de former entre 10 et 50 % de leurs salariés en ayant recours à l'e-learning devrait passer de 30 % en 2010, à 45 % en 2012. A noter la croissance du nombre d’entreprises anglaises : 51 % d’entre elles prévoient de délivrer au moins une formation e-learning à plus de 50 % de leurs salariés en 2012, contre 39 % en 2010.

Enfin, en termes de taille d'entreprise, la tendance est à la démocratisation de ces outils, grâce au développement des solutions sur étagères. Les sociétés de moins de 1 000 salariés seront 43 % à former leurs salariés en 2012 avec cette technologie, contre 27 % en 2010. Et les entreprises comptant entre 1 000 et 10 000 salariés seront 51 % contre 34 % en 2010. L'e-learning n’est plus une affaire de grands groupes uniquement ! 

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€