Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Baromètre EGILIA de l'emploi informatique - Novembre 2008

En cette rentrée 2008, plusieurs études viennent confirmer, voire étayer, les tendances lourdes qui se dégagent du marché de l’informatique :

l’emploi informatique progresse de 31%

Tout d’abord, et c’est une excellente nouvelle, l’emploi informatique progresse de 31% : Selon le dernier indicateur des offres d'emploi cadres diffusées sur Internet et publiée par l'Apec, le nombre de postes à pourvoir dans la profession a encore progressé de 31% sur la période de Septembre 2007 à Août 2008, par rapport à cette même période en 2007 (6000 nouvelles offres déposées le mois dernier, dont la moitié en informatique de gestion). Les métiers de la R&D, avec près de 15% des offres, affichent une croissance élevée de + 63%, grâce à la très forte augmentation du nombre de postes à pourvoir dans les projets (+71%, soit 1 021 nouvelles offres déposées) et les études techniques (+61%, 2015 nouveaux postes en Août 2008). Ainsi, le secteur IT totalise un peu plus de 91000 offres, en cumul sur douze mois.

Ensuite, et c’est l'étude conjointement menée, auprès de 1150 jeunes et futurs diplômés, par Lesjeudis.com et Randstad sur les attentes et les motivations des jeunes et des futurs diplômés en informatique qui nous le révèle, 65% des juniors considèrent les SSII comme les plus attractives.

 

83% des informaticiens évoquent une vocation pour l'informatique

Par ailleurs, interrogés sur leurs motivations, 83% d'entre eux évoquent une vocation pour l'informatique, alors que seulement 46% des sondés à qui a été posée la même question dans d'autres secteurs, comme l'ingénierie et les bureaux d'études, avaient indiqué ce critère !

Notons que le choix de l’informatique dans l'objectif d'une rémunération intéressante n'est évoqué que par 10 % des répondants (la majorité d'entre eux s'attend ainsi à être payée entre 30 et 35 K€, pour les bac+ 4 et entre 25 et 30 K€, pour les bac+ 2), après l'opportunité de carrière et le nombre important d'emplois à pourvoir.

 

le niveau bac+5 reste la référence

Enfin, et c’est là une des constatations les plus importantes de cette rentrée, l’étude emploi et formation dans les métiers des TIC qui vient d’être menée par l'association Pasc@line, qui regroupe Syntec informatique et 64 écoles informatiques, constate que le niveau bac+5 reste la référence dans les sociétés de services, éditeurs et grands comptes !

En effet, Les SSII et les DSI recrutent des informaticiens de plus en plus diplômés, avec une concurrence plus dure, même pour les promotions internes, laissant peu d'opportunités aux cadres autodidactes ! De fait, les employeurs rechignent à embaucher des candidats n'ayant que le bac pour des postes de cadres techniques ou d'ingénieurs informatiques, une population qui se réduit comme peau de chagrin, ne constituant plus que 14% des effectifs des SSII, contre 21% de celles des DSI.

 

les certifications professionnelles proposées par EGILIA Learning valident les acquis et les compétences

L’avenir est donc, aujourd’hui plus que jamais, à l’obtention de certifications professionnelles, telles que celles proposées par EGILIA Learning, aussi bien pour les nouveaux arrivants que pour les personnels techniques en place qui pourront, ainsi, entreprendre des formations certifiantes et, eux aussi, valider leurs acquis, être à jour sur les dernières évolutions technologiques et obtenir un niveau bac + 4 ou + 5, sans forcément reprendre leurs études !

 

 

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€